Achat immobilier : ce qu’il faut savoir pour acheter sereinement

Les taux d’emprunt sont au plus bas et de nombreux français en profitent pour accéder à la propriété. Mais en cherchant le bien rêvé, beaucoup de questions émergent. On décrypte pour vous le vocabulaire de l’immobilier et on vous donne quelques astuces pour que votre achat se passe dans les meilleures conditions.

Prix de vente FAI et prix net vendeur kézako ?

Le « prix de vente FAI » est une mention que vous verrez sur la plupart des annonces immobilières en ligne lors de votre recherche, notamment sur les annonces postées par les agences.

Définitions :

  • Le prix FAI (Frais d’Agence Inclus) est le prix net vendeur auquel s’ajoutent les frais d’agence. C’est le prix de vente affiché.
  • Le prix Net Vendeur en revanche est le montant que va effectivement récupérer le vendeur au moment de la transaction

En France, près de 70 % des biens immobiliers sont mis en vente via des agences immobilières (Source : MeilleursAgents.com 2016). Les appartements ou maisons que vous recherchez seront donc très souvent affichés avec un prix FAI.

Il faut savoir que le prix de vente FAI n’inclut pas les frais de notaire qui eux sont à part.

Vaut-il mieux acheter à un particulier ou via une agence immobilière ?

Si on peut penser qu’en achetant directement à un particulier, le montant de l’achat sera moins élevé, ce n’est pas toujours le cas. En effet on trouve de tout dans les annonces postées par les particuliers : des bonnes affaires, comme des prix surréalistes. Certains vendeurs surestiment leurs biens et pensent pouvoir le vendre aussi cher seuls qu’en passant par une agence.

Pour éviter les mauvaises surprises, nous vous conseillons de bien étudier le marché des biens déjà vendus dans le même secteur.

De plus, si vous vendez par vos propres moyens, c’est aussi à vous de répondre aux demandes des acheteurs, organiser les visites et par la suite négocier le prix de vente que vous souhaitez en tirer.

Alors certes, vous économiserez de l’argent sur les frais d’agences mais cela vous demandera plus de temps et d’investissement personnel.

Si vous achetez votre bien par le biais d’une agence immobilière, c’est elle qui s’occupera de tout pour le vendre au plus vite et au meilleur prix (diffusion de l’annonce, visites, ou encore négociation). Mais comme pour tout service, c’est payant et des commissions seront appliquées. Pour vous donner une indication, les frais d’agence représentent en moyenne entre 5 % et 10 % du prix de vente. Par exemple sur un bien affiché à 450 000 € les frais d’agence seront de 22 500 € avec taux de 5 %). Ce pourcentage peut être dégressif en fonction du prix de votre bien, renseignez-vous sur les barèmes et négociez avec l’agence directement !

Il existe cependant une alternative « entre-deux » : depuis quelques années, on trouve des agences immobilières en ligne à honoraires fixes. C’est le cas de WELMO, par exemple, qui propose plusieurs offres dont le coût est défini à l’avance. L’une d’elles, à 990 € permet ainsi une réelle économie par rapport aux frais demandés par agences immobilières classiques. WELMO vous propose des services haut de gamme pour un coût fixe, ce qui vous permet de vendre votre bien immobilier au meilleur prix . Ce nouveau système est possible grâce à l’automatisation des process métier et à de faibles coûts de structure (pas d’agence physique avec pignon sur rue).

Qui paie les frais d’agence ?

C’est un sujet qui fait couler beaucoup d’encre mais qui est en réalité un faux débat.

Pourquoi ? Car dans tous les cas le prix de vente affiché (FAI) reste le même. En temps qu’acheteur vous paierez le même montant. Simplement dans certains cas vous payez la totalité de la somme au vendeur et dans d’autres cas vous paierez une partie au vendeur et l’autre à l’agence.

L’avantage si les frais d’agence sont à votre charge en tant qu’acquéreur : vos frais de notaire seront moindres.

Explication : les frais de notaire sont encadrés par des barèmes stricts et ne pourront pas être négociés. Ceux-ci sont généralement de l’ordre de 8 % de votre prix de vente pour un achat dans de l’ancien.

Or, ce pourcentage est calculé sur le prix de vente du bien. Mais selon les agences immobilières les commissions seront soit à charge vendeur, soit à charge acquéreur. En mettant les frais d’agence à votre charge, ils sont déduits du prix du bien. Tous les coûts proportionnels au prix du bien baissent donc, c’est automatique.

« Nous mettons volontairement la commission à la charge de l’acquéreur pour que l'acheteur puisse diminuer ses frais de notaire. » nous confie Nicolas, fondateur de l’agence en ligne WELMO.

Dois-je établir mon plan de financement avant de chercher mon bien ?

Rares sont les acquéreurs qui peuvent acheter sans crédit. Vous devrez alors trouver une solution de financement pour votre achat. Pour cela, ne vous fiez pas qu’à votre banquier mais allez démarcher d’autres banques pour pouvoir comparer les propositions ou passer par un courtier. Pretto est là pour ça ! Nous comparons gratuitement pour vous les meilleures offres, et les avis sur Pretto sont élogieux !

Aller visiter des biens avec un plan de financement déjà ficelé est un réel atout. Cela permettra de rassurer le vendeur si vous souhaitez faire une offre d’achat. En effet, si le vendeur reçoit des offres d’achat quasi-identiques, il préfèrera choisir l’acquéreur qui a un plan de financement solide et avec qui la vente pourra aboutir.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour vous lancer dans la recherche du bien de vos rêves !

Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !