Achat Immobilier

Checklist de visite de maison ou d’appartement

Se lancer dans les visites d’appartements ou de maisons peut être compliqué. Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Par où commencer, que regarder, quelles questions poser aux propriétaires ?

Pour simplifier vos visites immobilières et gagner en efficacité, suivez nos conseils !

1. Organiser ses visites immobilières

Visiter un bien immobilier c’est facile, mais bien le faire c’est un peu plus compliqué, surtout quand on achète pour la première fois. Pas de panique, on vous donne les bons tuyaux.

Bien préparer votre projet immobilier, la clé de la réussite

Optimiser ses visites immobilières, achat immobilier, visite de biensLe point de départ est de vérifier votre capacité d’emprunt. Le prix maximum que vous pouvez payer vous permettra de faire un premier filtre. La capacité d’emprunt est calculée en fonction de vos revenus actuels, de votre taux d’endettement et de votre apport personnel. Pour vous simplifier la tâche, nous avons construit un simulateur.

Vous savez maintenant quel est le prix du bien que vous pouvez acquérir, lancez vous dans la jungle des annonces immobilières. Une petite seconde encore… Soyez au clair avec vos envies et établissez le cahier des charges du bien de vos rêves.
Préférez-vous un appartement plus grand mais plus excentré ? Un balcon ou une terrasse sont-ils un prérequis ? Êtes vous prêt à faire des travaux de rafraîchissement ou souhaitez vous à tout prix un appartement dans lequel poser vos valises ?

Après avoir éclairci tous ces points, vous pouvez vous lancer dans vos recherches.

Ne pas aller trop vite pendant les visites

Avant de trouver le bien parfait, vous allez faire plusieurs visites. Et si le marché immobilier est tendu dans certaines régions et notamment à Paris, ne vous inquiétez pas et ne désespérez ! Nous allons vous donner quelques conseils pour devenir l’as des visites immobilières.

Le premier conseil que nous vous donnons est : de visiter plusieurs biens immobiliers. Ce serait faire une erreur de s’arrêter à votre premier coup de cœur.
Tout d’abord parce que vous ne pouvez pas savoir que le bien visité est votre coup de cœur sans point de comparaison. L’autre raison, plutôt logique, est que vous améliorez vos questions, vos réflexes, votre œil et votre goût au fur et à mesure des visites. Visitez différents biens même des biens qui ne remplissent pas forcément tous vos critères.

Vous avez visité plusieurs biens mais vous n’êtes pas certain de votre choix ? Il est toujours possible de visiter une nouvelle fois le bien, ou d’aller vous promener dans le quartier à différentes heures. Cela permet de vous faire une idée de l’animation du quartier, la luminosité ou la sécurité.

Projetez-vous, projetez-vous ! Pendant la visite immobilière, il faut se projeter. Imaginer l’appartement ou la maison avec vos meubles, votre conjoint, vos amis.
Si vous visitez un bien dont la rénovation est obligatoire, n’hésitez pas à demander à l’agent immobilier ou au propriétaire s’ils ont des idées, déjà réalisé des plans ou comment sont organisés les appartements de l’immeuble.

2. Une visite immobilière étape par étape

Vous visitez votre premier bien sans savoir exactement quoi regarder avec attention, quelles questions poser au propriétaire. Et tout simplement comment faire ? Une visite immobilière efficace se réalise en plusieurs étapes.

Pour vous aider, nous vous avons rédigé une Checklist visite d’un appart Pretto. Vous pouvez la télécharger afin de la compléter lors de vos visites.

Vous souhaitez acheter une maison. Nous avons rédigé une Checklist de visite d’une maison.

Visiter les extérieurs et l’environnement du bien

Comme expliqué et indiqué dans la checklist, une visite commence à la sortie du métro, du bus ou au moment de trouver une place de parking. Vous analysez l’environnement du quartier :

  • Les transports en commun et les places de voiture
  • Les commerces et les restaurants / bars

Chronométrer le trajet entre le transport en commun le plus proche et le bien visité est un bon réflexe. En arrivant devant l’immeuble, levez la tête ! Non pas pour regarder la couleur du ciel mais pour observer la façade et la toiture. Sont-elles en bonnes états ? Des travaux de rénovation sont-ils à prévoir dans les prochaines années ?

Dans le cas d’un appartement, vérifiez l’état de l’immeuble et des parties communes. La porte s’ouvre-t-elle avec un digicode ou un interphone ? La présence d’un gardien est un gage de sécurité et facilite certaines choses comme la réception de colis.

Concernant les parties communes, l’immeuble contient-il un local poubelle, un local à vélo ou à poussette. L’escalier, l’ascenseur et le hall d’entrée sont-ils dans un état correct ?

Vous entrez dans le vif du sujet

Vous arrivez à l’appartement ! C’est le moment de découvrir le bien et peut-être votre futur chez vous ! Nous commençons la visite du bien dans le couloir ou dans le jardin. La porte est-elle blindée et coupe-feu ? Vous entrez dans le bien, vous entamez la dernière partie de la visite immobilière. La plus importante pour vous.

Avant tout, vérifiez avec l’agent immobilier ou le propriétaire la superficie et le nombre de pièces. Puis laissez-vous guider pendant la visite. Essayez de vous projeter tout en faisant attention à l’état des murs, des sols, de l’humidité.

Dans la salle de bain, vérifiez la présence d’une VHC ou d’une fenêtre suffisamment grande. Dans la cuisine, regardez les arrivées d’eau, de gaz et les évacuations pour vos machines.

La visite arrive à sa fin, vous avez utilisé la Check List pour vérifier les éléments importants du bien. Vous connaissez le prix et le bien vous plait. Vous allez entrer en phase de négociation du prix avec le vendeur. Attention, c’est la dernière partie et pas des moindres.

3. Négocier le prix, mais pas tout de suite

La phase de négociation du prix s’avère compliqué. Vous ne savez pas comment vous y prendre, par où commencer. Pas de panique ! Ce n’est pas sorcier lorsqu’on connaît quelques petites astuces.

Tout d’abord, avant de négocier le prix du bien, soyez sûr de votre choix. C’est le bien de vos rêves, vous en êtes persuadé. Après avoir visité plusieurs biens et avoir fait une contre-visite, vous souhaitez entrer en négociation.

La première chose à savoir et l’une des plus importantes est la connaissance du bien et de ses environs. Il faut connaître les points sur lesquelles vous pouvez négocier c’est-à-dire les points négatifs :

  • La présence d’une voie de chemin de fer
  • Les nuisances sonores
  • Les travaux de rénovation

Voici quelques points négatifs sur lesquelles vous pouvez jouer pendant votre négociation. De plus, il est important de connaître le vendeur. C’est-à-dire les motivations qui le poussent à vendre pour savoir s’il est pressé de vendre ou s’il souhaite rester encore un petit peu dans le bien.

La négociation peut commencer ! Vous avez la possibilité d’entamer vous-même les négociations et de passer par l’intermédiaire de l’agent immobilier. N’oubliez pas l’idée que vous cherchez un compromis intéressant pour les deux parties.

Vous avez maintenant les cartes en mains pour trouver le bien idéal. Alors foncez et n’attendez plus !

A retenir

La recherche d’un bien commence par le calcul de votre capacité d’emprunt

La visite de plusieurs biens est primordiale

Négocier le prix doit se faire de manière subtile

Découvrez le guide de l'acheteur

Soyez prêt pour votre premier achat immobilier.
Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Merci !

Le Guide de l'achat immobilier vous attend dans votre boîte mail.

À bientôt !

cover ebook Pretto